Orléans installe des ruches dans ses parcs…

   « Respecter et maintenir la biodiversité en ville » est une des 234 mesures inscrites dans l’agenda 21 de la ville d’Orléans  approuvé en 2004. En partenariat avec des apiculteurs locaux, la ville d’Orléans va installer 15 ruches dans 2 parcs publics, au jardin des Plantes et au Parc floral. Ces apiculteurs locaux qualifiés accueilleront régulièrement des classes et des centres de loisirs sur le thème «l’abeille, l’environnement, l’homme». Cette opération, selon Marie Cugny-Seguin, adjointe au développement durable de la ville, doit «sensibiliser la population à la biodiversité, rappeler le rôle écologique de l’abeille et l’attention que l’homme doit lui prêter pour préserver la qualité de son environnement». Ce rucher doit donc sensibiliser le grand public aux «dangers de l’utilisation des engrais et des pesticides» qui ont sensiblement réduit les colonies d’abeilles ces dernières années dans la région.

Le miel récolté sera en partie vendu dans une boutique du parc floral et le reste partagé entre la ville et les apiculteurs. Mais ce miel sera également analysé une fois par an avec le CNRS afin de déterminer la traçabilité du pollen (origine des fleurs, présidences de pesticides, etc).

Voilà une expérience de plus en plus installée dans nos villes. Apres les kilos de miel produits sur les toits de Paris, Orléans se veut nouveau  témoin de nos villes moins polluées et moins polluantes que les  exploitations agricoles en France.  Sensibiliser le grand public  Orléanais sur le thème « abeille, environnement, homme » est  une cause que l’on pourrait nommer non pas «  grande cause Nationale » mais «  grande cause Internationale ». Si les colonies d’abeilles  meurent effectivement de façons catastrophiques depuis une dizaines d’années, le combat des apiculteurs face aux  pouvoirs publics  et les fabricants  de produits  dits « phytosanitaires » parait urgent mais peu équitable.

Albert  Einstein en nous laissant ses bonnes paroles guide aujourd’hui  un combat qui devient celui de tous :

« Si les abeilles devaient disparaître, l’humanité n’aurait plus que quelque années à vivre »   Albert Einstein 

Pour en savoir plus : www.sos-abeilles.com

2 Réponses so far »

  1. 1

    Lapicole said,

    Bonjour,
    si vous avez des interrogations au sujet de cet article, je suis l’Apiculteur
    qui à installé des ruches au Parc Floral.
    Guillaume


Comment RSS · TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :